Copié!

Expressions québécoises

S’enfarger dans les fleurs du tapis.

Cette expression signifie se laisser arrêter par de petits obstacles ou par des détails insignifiants. Pour bien comprendre, il faut savoir que le verbe s’enfarger consiste à perdre l’équilibre, trébucher ou buter sur un objet.

Passer la nuit sur la corde à linge.

Cela signifie avoir très mal ou très peu dormi ou ne pas avoir dormi du tout.

Le boss des bécosses.

L’expression « boss des bécosses » décrit une personne détestable qui abuse de son autorité, même si elle n’occupe qu’une position hiérarchique modeste. Le mot bécosse est une déformation de la locution anglaise back house, qui se traduit par «maison à l’arrière». Ce terme désignait autrefois les latrines extérieures.

Pelleter des nuages.

L’amusante expression « pelleter des nuages » signifie faire des projets sans tenir compte de la réalité, se lancer dans des aventures en faisant fi des contraintes, perdre son temps à élaborer des projets irréalisables.

Patente à gosses.

C’est un objet qui fonctionne mal, un assemblage bizarre, une structure déficiente. Dans cette expression, le mot « gosse » ne signifie pas « enfant », comme en France, ni « testicule », comme au Québec. Dans ce contexte, c’est un dérivé du verbe « gosser », synonyme d’ « essayer de réparer quelque chose sans vraiment réussir ». L’emploi du verbe « gosser » sous-entend habituellement un échec ou un résultat approximatif.

Avoir des croûtes à manger.

L’expression québécoise « avoir des croûtes à manger » signifie devoir acquérir de l’expérience avant de se prétendre expert dans un domaine, avoir beaucoup de choses à apprendre, avoir du chemin à faire avant d’obtenir du succès.

Se péter les bretelles.

Se vanter, afficher de l’autosatisfaction avec ostentation.

Être habillé comme la chienne à Jacques.

Être très mal habillé, être vêtu de façon négligée ou extravagante.

Cogner des clous.

L’action de dodeliner de la tête lorsqu’on combat le sommeil en position assise.

Avoir une montée de lait.

Avoir un accès de mauvaise humeur, habituellement sans justification réelle, exprimer son indignation ou s’énerver fortement.

 

On vous propose...

Divertissement
Camille Lamarche

Hunger games

Dans une région appelée « District 12 » vivent des familles combattant la famine et vivant de la chasse. Katniss Everdeen, une jeune femme de

Lire la suite »
Science Environnement
Sarah-Maude Boucher

Un impact positif

Pour certains, faire du sport c’est une passion, mais pour d’autres, ce ne l’est pas. Bouger au quotidien et prendre soin de soi est l’une

Lire la suite »

Expressions québécoises

S’enfarger dans les fleurs du tapis.

Cette expression signifie se laisser arrêter par de petits obstacles ou par des détails insignifiants. Pour bien comprendre, il faut savoir que le verbe s’enfarger consiste à perdre l’équilibre, trébucher ou buter sur un objet.

Passer la nuit sur la corde à linge.

Cela signifie avoir très mal ou très peu dormi ou ne pas avoir dormi du tout.

Le boss des bécosses.

L’expression « boss des bécosses » décrit une personne détestable qui abuse de son autorité, même si elle n’occupe qu’une position hiérarchique modeste. Le mot bécosse est une déformation de la locution anglaise back house, qui se traduit par «maison à l’arrière». Ce terme désignait autrefois les latrines extérieures.

Pelleter des nuages.

L’amusante expression « pelleter des nuages » signifie faire des projets sans tenir compte de la réalité, se lancer dans des aventures en faisant fi des contraintes, perdre son temps à élaborer des projets irréalisables.

Patente à gosses.

C’est un objet qui fonctionne mal, un assemblage bizarre, une structure déficiente. Dans cette expression, le mot « gosse » ne signifie pas « enfant », comme en France, ni « testicule », comme au Québec. Dans ce contexte, c’est un dérivé du verbe « gosser », synonyme d’ « essayer de réparer quelque chose sans vraiment réussir ». L’emploi du verbe « gosser » sous-entend habituellement un échec ou un résultat approximatif.

Avoir des croûtes à manger.

L’expression québécoise « avoir des croûtes à manger » signifie devoir acquérir de l’expérience avant de se prétendre expert dans un domaine, avoir beaucoup de choses à apprendre, avoir du chemin à faire avant d’obtenir du succès.

Se péter les bretelles.

Se vanter, afficher de l’autosatisfaction avec ostentation.

Être habillé comme la chienne à Jacques.

Être très mal habillé, être vêtu de façon négligée ou extravagante.

Cogner des clous.

L’action de dodeliner de la tête lorsqu’on combat le sommeil en position assise.

Avoir une montée de lait.

Avoir un accès de mauvaise humeur, habituellement sans justification réelle, exprimer son indignation ou s’énerver fortement.