Copié!

Un voyage artistique

Les lumières se ferment et les voix se taisent. Plus de deux-cent-cinquante personnes réunies… Que le spectacle commence! Depuis plus d’un mois déjà, la finale locale de secondaire en spectacle (SES) a eu lieu dans de nombreuses écoles. Tout d’abord, qu’est-ce que le SES? Cet événement a pour but de faire briller les élèves en démontrant leur talent devant un public. Que ce soit de la danse, du chant ou même de l’humour, tout est possible! De plus, ce ne sont pas seulement des artistes qui peuvent participer, les jeunes peuvent se présenter en tant que maîtres de cérémonie, journalistes et bien plus encore.

Le 14 février dernier, au collège Mont-Royal, avait lieu l’événement. Il y avait au total dix-huit participants et six représentations de tout genre. Du chant, du piano, de la danse et même du violon étaient au rendez-vous! Malheureusement, les juges devaient faire un choix, car oui, Secondaire en spectacle est un concours. Mme Sophie Chartier, Mme Leïla Bujold et M. Charles Desrochers devaient choisir deux numéros et un coup de cœur qui participeraient à la finale régionale du 28 mars prochain. Maintenant, voici les lauréats: David Yen Bing Nguyen et The-Kiet Matthew Nguyen avec un numéro de danse sur la musique Sacrifice «Eat Me Up» d’Enhype, Madhi Ferhaoui et Béatrice Vézina ont réussi à se procurer une place grâce à une création nommée «Deuil du premier amour» joué au piano et au violon.  Pour finir, le coup de cœur des juges: la concentration danse avec une interprétation de danse nommée «Light It Up».

À la suite d’une discussion avec Maïka, une élève de première secondaire qui interprétait un numéro de danse avec son groupe concentration danse, voici un aperçu des questions que je lui ai posées et de ses réponses:

  1. Quand tu as appris que ton groupe et toi alliez participer et que tu allais devoir passer devant un grand public, comment te sentais-tu?

Maïka: «Honnêtement, j’avais hâte de monter sur scène, car ce n’était pas la première fois que je passais devant un public.»

    2. Avais-tu peur d’oublier la danse ou même est-ce que tu avais de la difficulté avec certains mouvements?

Maïka: «Non, je n’avais pas vraiment de difficultés ou l’impression que j’allais oublier parce que je la connaissais très bien .»

    3.Qui a créé la chorégraphie ? L’enseignante vous montrait des mouvements ou vous deviez en créer?

Maïka: «La personne qui a créé la chorégraphie est Éva Langlois et nous devions seulement apprendre les mouvements qu’elle avait élaborés.»

   4.Pour finir, combien de temps il vous a fallu pour apprendre la danse? Est-ce que c’était long?

Maïka: «Au total, il nous a fallu environ six heures, divisées en plusieurs jours, pour apprendre et bien interpréter cette chorégraphie.»

 

Pour conclure, bravo à tous les participants et bonne chance pour la suite! Si vous souhaitez en savoir plus sur SES, vous pouvez aller visiter leur site web!

On vous propose...

Arts et cultures
Chloé Larivée

Expressions québécoises

S’enfarger dans les fleurs du tapis. Cette expression signifie se laisser arrêter par de petits obstacles ou par des détails insignifiants. Pour bien comprendre, il

Lire la suite »
Éditorial
Chloé Larivée

Le mois du français

Chers lecteurs et lectrices, Alors que nous entrons dans le mois d’avril, nous sommes enchantés de célébrer le mois du français au sein de notre

Lire la suite »
À la une
Sarah-Maude Boucher

Notre santé, nos droits !

Le 7 avril aura lieu une journée peu connue, mais très importante: la journée mondiale de la santé. Chaque année, cent-quarante pays s’engagent à honorer

Lire la suite »
Divertissement
Pauline Hervé

Horoscope du mois d’avril

Horoscope du mois d’avril ♒️ Verseau (20 janvier-18 février): en avril ne te découvre pas d’un fil, mais en mai, fais ce qu’il te plaît!

Lire la suite »

Un voyage artistique

Les lumières se ferment et les voix se taisent. Plus de deux-cent-cinquante personnes réunies… Que le spectacle commence! Depuis plus d’un mois déjà, la finale locale de secondaire en spectacle (SES) a eu lieu dans de nombreuses écoles. Tout d’abord, qu’est-ce que le SES? Cet événement a pour but de faire briller les élèves en démontrant leur talent devant un public. Que ce soit de la danse, du chant ou même de l’humour, tout est possible! De plus, ce ne sont pas seulement des artistes qui peuvent participer, les jeunes peuvent se présenter en tant que maîtres de cérémonie, journalistes et bien plus encore.

Le 14 février dernier, au collège Mont-Royal, avait lieu l’événement. Il y avait au total dix-huit participants et six représentations de tout genre. Du chant, du piano, de la danse et même du violon étaient au rendez-vous! Malheureusement, les juges devaient faire un choix, car oui, Secondaire en spectacle est un concours. Mme Sophie Chartier, Mme Leïla Bujold et M. Charles Desrochers devaient choisir deux numéros et un coup de cœur qui participeraient à la finale régionale du 28 mars prochain. Maintenant, voici les lauréats: David Yen Bing Nguyen et The-Kiet Matthew Nguyen avec un numéro de danse sur la musique Sacrifice «Eat Me Up» d’Enhype, Madhi Ferhaoui et Béatrice Vézina ont réussi à se procurer une place grâce à une création nommée «Deuil du premier amour» joué au piano et au violon.  Pour finir, le coup de cœur des juges: la concentration danse avec une interprétation de danse nommée «Light It Up».

À la suite d’une discussion avec Maïka, une élève de première secondaire qui interprétait un numéro de danse avec son groupe concentration danse, voici un aperçu des questions que je lui ai posées et de ses réponses:

  1. Quand tu as appris que ton groupe et toi alliez participer et que tu allais devoir passer devant un grand public, comment te sentais-tu?

Maïka: «Honnêtement, j’avais hâte de monter sur scène, car ce n’était pas la première fois que je passais devant un public.»

    2. Avais-tu peur d’oublier la danse ou même est-ce que tu avais de la difficulté avec certains mouvements?

Maïka: «Non, je n’avais pas vraiment de difficultés ou l’impression que j’allais oublier parce que je la connaissais très bien .»

    3.Qui a créé la chorégraphie ? L’enseignante vous montrait des mouvements ou vous deviez en créer?

Maïka: «La personne qui a créé la chorégraphie est Éva Langlois et nous devions seulement apprendre les mouvements qu’elle avait élaborés.»

   4.Pour finir, combien de temps il vous a fallu pour apprendre la danse? Est-ce que c’était long?

Maïka: «Au total, il nous a fallu environ six heures, divisées en plusieurs jours, pour apprendre et bien interpréter cette chorégraphie.»

 

Pour conclure, bravo à tous les participants et bonne chance pour la suite! Si vous souhaitez en savoir plus sur SES, vous pouvez aller visiter leur site web!