Copié!

Le collecteur

Le collecteur 

           Une silhouette marche en dessous des lumières. Elle marche sans arrêt et active des milliers de lumière, une à la fois, puis s’assoit sur sa valise. La valise fait un bruit étrange, comme un sanglot d’un bébé. Le vent commence à souffler plus fort, emportant son masque, révélant l’infâme visage de la silhouette. La bouche est perforée par mille aiguilles, les yeux aveugles percent les âmes et les oreilles extirpées à moitié de la tête. La silhouette se lève et ouvre sa valise, dégoulinante de sang. Elle dévoile des oreilles jeunes, des yeux juvéniles et des bouches enfantines. Elle sort un couteau rouillé, taché de sang, prête à embellir sa collection. Le silence est rompu par un couinement strident.

Laurence Poulin, groupe 32

On vous propose...

À la une
Sarah-Maude Boucher

Des origines envoûtantes

Depuis des siècles, la fête de l’amour est célébrée. Mais, d’où provient-elle réellement? La Saint-Valentin tire ses origines de la fête romaine des Lupercalia, célébrée

Lire la suite »
Arts et cultures
Evelyne Isandjola

Le mois de l’histoire des Noirs

Le mois de l’histoire des Noirs est un événement important pour les communautés noires canadiennes. Ce mois permet aux communautés de célébrer leur différence, leur

Lire la suite »

Le collecteur

Le collecteur 

           Une silhouette marche en dessous des lumières. Elle marche sans arrêt et active des milliers de lumière, une à la fois, puis s’assoit sur sa valise. La valise fait un bruit étrange, comme un sanglot d’un bébé. Le vent commence à souffler plus fort, emportant son masque, révélant l’infâme visage de la silhouette. La bouche est perforée par mille aiguilles, les yeux aveugles percent les âmes et les oreilles extirpées à moitié de la tête. La silhouette se lève et ouvre sa valise, dégoulinante de sang. Elle dévoile des oreilles jeunes, des yeux juvéniles et des bouches enfantines. Elle sort un couteau rouillé, taché de sang, prête à embellir sa collection. Le silence est rompu par un couinement strident.

Laurence Poulin, groupe 32