Copié!

Éditorial – La beauté de l’automne

Les trottoirs sont recouverts de feuilles aux couleurs chaudes et éclatantes, l’air matinal est plus frisquet que de coutume, l’air commence à prendre cette fragrance caractéristique du mois d’octobre… Vous l’aurez deviné, l’automne s’est tranquillement établi dans les dernières semaines.

L’arrivée de cette nouvelle saison signifie pour moi le retour des bougies à l’odeur de citrouille et de feu de camp, le moment de vêtir nos cotons ouatés préférés et la profusion de tasses fumantes de chocolat chaud (plein de guimauves lorsque je me sens motivée ;)).

Mis à part ces éléments qui me font tant aimer l’automne, il s’agit aussi de la saison lors de laquelle je préfère me promener en nature et faire la découverte de nouvelles activités.

L’air froid est revigorant et me motive à me mettre en mouvement. Bien emmitouflée dans mes vêtements chauds et accompagnée de mes chiens (qui portent eux aussi un manteau, sans quoi ils grelotent), je pars me promener dans mon quartier. Les paysages changent tout au long de l’année et il s’agit des derniers moments où je pourrai les observer avant qu’ils ne soient recouverts de neige.

Il en est de même pour les activités extérieures. Dans moins de deux mois, nous préconiserons les activités intérieures aux activités extérieures (sauf si vous êtes un amateur ou une amatrice de ski ou de planche à neige comme moi). Pour cette raison, j’essaie de me renseigner sur les évènements organisés près de chez moi ou dans le Vieux-Port afin de profiter de cet air frais au maximum.

Je vous conseille de faire de même. Enfilez votre tuque préférée, enveloppez-vous dans un gros châle et promenez-vous. Même s’il ne s’agit que d’une trentaine de minutes par ici et quinze minutes par là, ces moments nous sembleront bien loin lorsque nous regarderons le paysage blanc et immaculé par la fenêtre. Profitez de cette quête de dernière minute pour vous amuser et vous dégourdir avant l’arrivée de l’hiver.

Sur ce, bonne lecture de cette édition d’octobre!

Novalie Chevalier, rédactrice en chef

On vous propose...

L’Expo sciences est de retour!

Comme vous le savez sûrement, le 24 janvier 2023 aura lieu l’Expo-sciences. Il y aura plusieurs équipes de première et de deuxième secondaire et quelques

Chronique bibliothèque

L’année 2022 se termine en force avec un record de plus de 690 livres lus à la bibliothèque dans le cadre du concours de lecture.

Concours de poésie

Un cauchemar pour certains, la richesse d’une langue pour d’autres. Bien qu’elle représente un défi de taille pour plusieurs, la poésie est une forme d’écriture

Éditorial – La beauté de l’automne

Les trottoirs sont recouverts de feuilles aux couleurs chaudes et éclatantes, l’air matinal est plus frisquet que de coutume, l’air commence à prendre cette fragrance caractéristique du mois d’octobre… Vous l’aurez deviné, l’automne s’est tranquillement établi dans les dernières semaines.

L’arrivée de cette nouvelle saison signifie pour moi le retour des bougies à l’odeur de citrouille et de feu de camp, le moment de vêtir nos cotons ouatés préférés et la profusion de tasses fumantes de chocolat chaud (plein de guimauves lorsque je me sens motivée ;)).

Mis à part ces éléments qui me font tant aimer l’automne, il s’agit aussi de la saison lors de laquelle je préfère me promener en nature et faire la découverte de nouvelles activités.

L’air froid est revigorant et me motive à me mettre en mouvement. Bien emmitouflée dans mes vêtements chauds et accompagnée de mes chiens (qui portent eux aussi un manteau, sans quoi ils grelotent), je pars me promener dans mon quartier. Les paysages changent tout au long de l’année et il s’agit des derniers moments où je pourrai les observer avant qu’ils ne soient recouverts de neige.

Il en est de même pour les activités extérieures. Dans moins de deux mois, nous préconiserons les activités intérieures aux activités extérieures (sauf si vous êtes un amateur ou une amatrice de ski ou de planche à neige comme moi). Pour cette raison, j’essaie de me renseigner sur les évènements organisés près de chez moi ou dans le Vieux-Port afin de profiter de cet air frais au maximum.

Je vous conseille de faire de même. Enfilez votre tuque préférée, enveloppez-vous dans un gros châle et promenez-vous. Même s’il ne s’agit que d’une trentaine de minutes par ici et quinze minutes par là, ces moments nous sembleront bien loin lorsque nous regarderons le paysage blanc et immaculé par la fenêtre. Profitez de cette quête de dernière minute pour vous amuser et vous dégourdir avant l’arrivée de l’hiver.

Sur ce, bonne lecture de cette édition d’octobre!

Novalie Chevalier, rédactrice en chef