Copié!

Mois de la sensibilation aux tumeurs cérébrales

Mai est le mois de la sensibilisation aux tumeurs cérébrales. Le but est de promouvoir la recherche et soutenir les personnes affectées par la maladie. C’est l’occasion d’unir notre force, faire entendre notre voix et provoquer un changement positif. Pour en savoir plus, une tumeur cérébrale est une croissance cellulaire dans le cerveau qui peut être de nature bénigne (non cancéreuse) ou maligne (cancéreuse). Elle peut être d’origine cérébrale ou avoir envahi le cerveau après s’être développée dans une autre région de l’organisme. L’exposition externe à de fortes doses de rayonnements ionisants, qui sont une forme d’énergie libérée par les atomes se propageant par le biais d’ondes électromagnétiques, constitue le seul facteur de risque avéré des tumeurs cérébrales. Les symptômes peuvent aller de la somnolence à un coma. Une personne peut aussi souffrir de crises d’épilepsie, de vomissements, de changements dans la personnalité, de la vue et de l’audition, de mouvements anormaux et de la difficulté à comprendre ou prononcer les mots. La survie en moyenne, quand vous êtes affecté de ce cancer et sans évolution, est d’environ 12,8 mois. Cependant, si le cancer a été traité par chimiothérapie, la survie peut aller jusqu’à 5 ans si on a combiné une chimiothérapie et une radiothérapie dans le traitement. Les tumeurs cérébrales touchent environ 50 000 Canadiens chaque année et environ 27 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour.

 

Il a plusieurs façons de s’impliquer et de montrer son soutien à cette cause. Cette année, la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales met en évidence la nécessité de sensibiliser les signes et symptômes pour augmenter la détection précoce et le diagnostic ainsi qu’améliorer les chances de survie des patients. Le slogan de ce mois est #GrisEnMai, alors n’importe quel élément gris, comme un chandail ou du vernis à ongles permet de montrer son support. Il est aussi possible de s’impliquer dans des événements locaux, des collectes de fonds ou des campagnes de sensibilisation telles que la Marche pour les tumeurs cérébrales, dont le but est d’amasser de l’argent pour la recherche, les programmes de soutien, l’information, la défense des droits et la sensibilisation à la maladie dans tout le Canada. Vous pouvez aussi offrir un don à la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales ou à un autre organisme. Cependant, le moyen le plus simple de démontrer son appui est d’en parler avec nos proches, à l’école ou sur les réseaux sociaux.

On vous propose...

Divertissement
Pauline Hervé

Horoscope du mois de mai

Voici les horoscopes du mois de mai: ♒️ Verseau (20 janvier-18 février): N’oubliez pas d’offrir un cadeau de fête à votre mère, un collier de

Lire la suite »
Divertissement
Camille Lamarche

Hunger games

Dans une région appelée « District 12 » vivent des familles combattant la famine et vivant de la chasse. Katniss Everdeen, une jeune femme de

Lire la suite »

Mois de la sensibilation aux tumeurs cérébrales

Mai est le mois de la sensibilisation aux tumeurs cérébrales. Le but est de promouvoir la recherche et soutenir les personnes affectées par la maladie. C’est l’occasion d’unir notre force, faire entendre notre voix et provoquer un changement positif. Pour en savoir plus, une tumeur cérébrale est une croissance cellulaire dans le cerveau qui peut être de nature bénigne (non cancéreuse) ou maligne (cancéreuse). Elle peut être d’origine cérébrale ou avoir envahi le cerveau après s’être développée dans une autre région de l’organisme. L’exposition externe à de fortes doses de rayonnements ionisants, qui sont une forme d’énergie libérée par les atomes se propageant par le biais d’ondes électromagnétiques, constitue le seul facteur de risque avéré des tumeurs cérébrales. Les symptômes peuvent aller de la somnolence à un coma. Une personne peut aussi souffrir de crises d’épilepsie, de vomissements, de changements dans la personnalité, de la vue et de l’audition, de mouvements anormaux et de la difficulté à comprendre ou prononcer les mots. La survie en moyenne, quand vous êtes affecté de ce cancer et sans évolution, est d’environ 12,8 mois. Cependant, si le cancer a été traité par chimiothérapie, la survie peut aller jusqu’à 5 ans si on a combiné une chimiothérapie et une radiothérapie dans le traitement. Les tumeurs cérébrales touchent environ 50 000 Canadiens chaque année et environ 27 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour.

 

Il a plusieurs façons de s’impliquer et de montrer son soutien à cette cause. Cette année, la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales met en évidence la nécessité de sensibiliser les signes et symptômes pour augmenter la détection précoce et le diagnostic ainsi qu’améliorer les chances de survie des patients. Le slogan de ce mois est #GrisEnMai, alors n’importe quel élément gris, comme un chandail ou du vernis à ongles permet de montrer son support. Il est aussi possible de s’impliquer dans des événements locaux, des collectes de fonds ou des campagnes de sensibilisation telles que la Marche pour les tumeurs cérébrales, dont le but est d’amasser de l’argent pour la recherche, les programmes de soutien, l’information, la défense des droits et la sensibilisation à la maladie dans tout le Canada. Vous pouvez aussi offrir un don à la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales ou à un autre organisme. Cependant, le moyen le plus simple de démontrer son appui est d’en parler avec nos proches, à l’école ou sur les réseaux sociaux.